Pages

Translate

lundi 24 octobre 2011

Meet your meat

J'ai reçu cette documentaire de Jean-Philippe, un ami végétalien. Son message disait simplement que cette vidéo pourrait être bien pour mon blog et d'essayer d'écouter cette vidéo jusqu'au bout. Ce que je fis. Pas besoin de vous dire que ma curiosité à visionner cette vidéo s'est vite transformée en bouleversement, puis en colère, haine et mépris. Pour ceux et celles qui ont entrepris la démarche de manger moins de viande industrielle (comme moi), voici votre coup d'éveil. Soyons conscient de nos actes et de ses conséquences. 




Source de la vidéo: PETA

L’association People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) est une association à but non lucratif qui défend les droits des animaux. PETA compte plus de deux millions d’adhérents et de partisans; c’est la plus grande organisation au monde œuvrant pour les droits des animaux.

5 commentaires:

L'Acadienne Végé, BSc. Nutrition a dit…

Je n'ose même pas regarder parce que je sais que je vais pleurer... :)

Grand-Duc a dit…

Il y a beaucoup à dire sur le sujet, mais c'est une bonne chose de se poser des questions sur l'élevage animal industriel.

Je crois que les animaux humains et non humains partagent des intérêts comparables (ex. celui de ne pas souffrir). Or, le mode de production industrielle n’a aucune considération pour la souffrance des animaux non humains. Donc, je ne crois pas qu’il s’agit d’une manière éthique de se nourrir, surtout qu’il existe des alternatives.

Cela dit, pour tous ceux qui ne désirent pas, pour diverses raisons, adopter une diète végétalienne, il est tout de même possible de faire des choix plus éthiques. Par exemple, manger uniquement des produits animaliers qui proviennent de fermes et d'élevages biologiques. Sans être la solution parfaite (puisque les animaux peuvent encore souffrir, et qu’ultimement ils sont abattus), les conditions de vie sont, sur certaines fermes, nettement supérieures à ce que l'on voit sur cette vidéo.

Afin de faire une différence, il faut prendre le temps de bien s'informer sur la provenance des produits que l'on achète, voir même visiter les fermes afin de constater nous-mêmes dans quelles conditions les animaux que l'on choisit de manger sont élevés.

Il faut aussi accepter de payer les coûts plus élevés des viandes, des œufs et des produits laitiers biologiques. Ces coûts sont occasionnés par les efforts liés à l'amélioration des conditions d'élevage des animaux.

Il faut aussi questionner les restaurateurs que l'on fréquente à propos de leurs fournisseurs de produits animaliers. Il faut les inciter à s'approvisionner auprès d'élevages biologiques. Il faut leur faire comprendre que c'est important pour nous et que nous pouvons aussi choisir d'aller ailleurs, là où nos valeurs sont respectées.

Bref, même si l'on n’opte pas pour un régime végétalien, on peut contribuer à faire un bon bout de chemin dans la bonne direction.

En espérant tout de même vous retrouver un jour au bout de la route,

Amicalement,

Jean-Philippe

Geneviève et Thomas a dit…

@ L'Acadienne Végé, BSc. Nutrition, c'est vraiment très dur comme vidéo, je t'avoue que le réalisateur n'y est pas allé de main morte mais en même temps, ces images n'ont pas été inventées. C'est complètement atroce de regarder ça mais si c'est ce que ça prends ça pour faire réaliser aux gens sensibles à quel point l'animal qui se retrouve dans nos assiettes à réellement souffert... je dois admettre que ceci est mon coup d'éveil. C'est définitif qu'il n'y aura plus aucune viande d'élevage industrielle qui passera la porte de chez moi ;)

@ Grand-Duc, merci pour ce coup d'envoi. Je suis absolument admiratrice envers ta démarche. Je sais qu'un jour, je serai complètement végétarienne (peut-être même végétalienne). Je m'offre un certain temps d'adaptation mais après ce délai, je n'aurai plus d'arguments ni l'envie d'être "flexitarienne". Un pas à la fois.

Mokajo a dit…

J'avais déjà vue ces images, tellement triste, a chaque fois que je vois une image du genre je lui demande pardon. Pour comprendre plus je te conseille le livre " Faut-il manger les animaux" et un autre livre plus près de nous "Je mange avec ma tête" un livre Québécois. J'apprend beaucoup, je l'adore. On comprend beaucoup plus par la suite. Un jour comme moi un déclic va se faire et tu vas arrêter de manger tous ce qui vient des animaux. Je suis tellement fière depuis. xxx

Geneviève et Thomas a dit…

@ Mokajo, merci de ton commentaire et de tes encouragements! Moi aussi je serais fière à ta place ;) j'y pense de plus en plus. Ces 2 livres me tentent également, j'en ai beaucoup entendu parler d'autant plus que je lis l'auteure sur twitter @edesaulniers. Elle a beaucoup à dire à ce sujet!